Categories Menu

Publié Le Oct 1, 2013 Dans Sommaire du numéro 4

Des solutions pour améliorer vos troubles auditifs

Des solutions pour améliorer vos troubles auditifs

Vos oreilles ont de nombreux ennemis : les bruits intempestifs qui vous environnent, les chocs, mais aussi les radicaux libres, l’athérosclérose et les troubles de la circulation. Heureusement, certains suppléments nutritionnels peuvent protéger votre fonction auditive, arrêter ou ralentir la détérioration de l’ouïe associée au vieillissement et même vous aider à retrouver une partie de vos capacités perdues. Des compléments nutritionnels pour traiter ou prévenir les troubles de l’oreille ? Cela vous étonne peut-être… mais c’est pourtant vrai ! On a, par exemple, constaté qu’une déficience en vitamine D induisait des troubles de la cochlée. Dans ce cas la supplémentation est donc recommandée. Autre exemple : une étude réalisée à l’université de Médecine de Semmelweis à Budapest a montré que certains bioflavonoïdes, dont la quercétine, protégeaient le collagène de la dégénérescence au niveau des osselets de l’oreille interne. D’après encore une autre étude, réalisée sur trois cents jeunes militaires en bonne santé, l’administration quotidienne de 167 mg de magnésium sous forme d’aspartate s’est avérée suffisante pour les protéger efficacement...

En Savoir Plus

Publié Le Oct 1, 2013 Dans Sommaire du numéro 4

Une rentrée en forme grâce aux huiles essentielles

Une rentrée en forme grâce aux huiles essentielles

Au retour des vacances on est souvent plus fatigué que reposé. Pourtant il nous faut être en forme pour reprendre le travail ! Voici quelques huiles essentielles qui vont vous stimuler… Vous n’ignorez sans doute pas que l’automne est, après le printemps, la deuxième saison des grandes cures de drainage. C’est l’époque rêvée pour adopter un régime à base d’aliments vivants et crus. Privilégiez donc les feuilles contenant beaucoup de chlorophylle, riches en vitamines et oligo-éléments. Ce sont les meilleurs stimulants pour vous assurer une rentrée vraiment en forme ! Par ailleurs, certains suppléments comme les vitamines E, C, B2, B3 et B9, le fer, le ginseng, la leucine, l’isoleucine, les alkylglycérols, le jus d’herbe d’orge, le shiitake ou le lait de jument, complèteront ce régime régénérant. Mais le « secret » d’une énergétisation automnale réussie réside aussi, et peut-être surtout, dans l’emploi de l’aromathérapie. Des HE pour vous stimuler Notamment si vous devez affronter un travail intense et de longue haleine, ou un effort inhabituel, certaines huiles essentielles...

En Savoir Plus

Publié Le Oct 1, 2013 Dans Sommaire du numéro 4

Conservez vos légumes pour l’hiver

Conservez vos légumes pour l’hiver

Vous avez un potager ? Très bien ! Vous n’en avez pas, et vous achetez simplement vos fruits et légumes chez un maraicher ? Peu importe ! Voici comment vous allez pouvoir les stériliser et les conserver en bocaux. Tout d’abord, je vous propose de passer en revue le matériel nécessaire. Commençons par les bocaux que vous trouverez dans la plupart des supermarchés. Ils ne s’achètent qu’une seule fois car vous les réutiliserez sans problème… à condition, bien sûr, de les nettoyer soigneusement. Procurez-vous également les capsules qui se placent entre le couvercle et le bocal. C’est grâce à elles que vous rendrez vos bocaux complètement hermétiques et donc stériles. Il vous faut aussi des torchons dont vous entourerez vos bocaux lors du processus de stérilisation. Ainsi, ils ne s’entrechoqueront pas entre eux. Autant éviter les risques de casse ! Autocuiseur ou stérilisateur ? Pour la stérilisation, vous avez le choix entre deux solutions. Personnellement, j’utilise un autocuiseur de grande taille. Sachez cependant qu’il existe aussi des machines spécialement...

En Savoir Plus

Publié Le Oct 1, 2013 Dans Sommaire du numéro 4

Votre pharmacie homéopathique d’urgence

Votre pharmacie homéopathique d’urgence

Pourriez-vous rêver plus simple ? Quelques granules d’un seul remède homéopathique spécifique… et voilà les petits problèmes de santé de toute la famille immédiatement guéris ! Connaissiez-vous cette étonnante méthode d’automédication appelée « homéopathie spécifique » ? Elle prône l’usage des médicaments capables d’avoir un effet immédiat sur une pathologie bien précise. Car l’homéopathie est riche de tels médicaments ! Pour vous soigner de cette manière, il ne vous sera pas utile de connaître votre terrain, et encore moins la philosophie homéopathique, mais seulement l’affection dont vous souffrez… et, bien sûr, le médicament spécifique qui lui correspond dans cette méthode. Exceptionnelle opportunité de tester l’efficacité des remèdes homéopathiques ! Et cela, bien sûr, sans aucun danger. Toutefois attention : il va sans dire que si le médicament utilisé ne donne pas très rapidement les résultats prévus (cela peut tout de même arriver), allez consulter votre médecin homéopathe qui, seul, pourra vérifier si la maladie dont vous croyiez souffrir est réellement la bonne. Les maladies et leur remède Accident vasculaire...

En Savoir Plus

Publié Le Oct 1, 2013 Dans Sommaire du numéro 4

L’acidité un risque majeur

L’acidité un risque majeur

Saviez-vous que l’hyperacidité est à l’origine d’une dégénérescence organique qui ouvre la porte aux maladies les plus graves ? Très fréquente à notre époque, elle devrait faire l’objet d’un dépistage vigilant et de traitements préventifs sans relâche. Le terrain est tout, disait Claude Bernard. Or, votre terrain est fondamentalement affecté par votre équilibre acido-basique. Autrement dit, l’acidité ou l’alcalinité de votre organisme ont une influence prépondérante dans l’apparition de nombre de maladies et de troubles divers. Voyons pourquoi… La délicate biochimie de votre santé Dans chaque milieu biologique de votre organisme, la fourchette des niveaux du pH doit rester constante. Par exemple, le pH de votre estomac se situe entre 1,5 pendant la nuit et 5 en début de digestion. Vos sécrétions pancréatiques, elles, ont un pH compris entre 7,5 et 8,2. Votre bile entre 7 et 7,5. Vos sécrétions intestinales ont un pH à 8. Votre côlon varie entre 4,5 et 7,5… Le rôle de ces sécrétions digestives consistant à neutraliser l’acidité de votre contenu gastrique par des...

En Savoir Plus

Publié Le Oct 1, 2013 Dans A la une, Sommaire du numéro 4

Petit guide des hémorroïdes

Petit guide des hémorroïdes

Saviez-vous que vos hémorroïdes peuvent être psychologiquement causées par un sentiment d’insécurité ? Mais, en dehors de la psychologie, elles sont évidemment liées à des comportements alimentaires inappropriés qu’il vous faut connaître et tenter d’éviter. Sans doute vous en serez-vous déjà aperçu, en cas d’hémorroïdes mieux vaut supprimer les épices. Mais pas seulement ! Evitez aussi les charcuteries, les vins, le thé et le café. Diminuez les quantités alimentaires. Prenez de l’exercice et des bains locaux tièdes, et notamment des bains de siège à la décoction de chêne ou d’ortie. Coté régime, privilégiez les fruits et les crudités assaisonnées avec de l’huile d’olive, du citron, beaucoup d’aromates (persil, cerfeuil, estragon, sarriette, basilic, raifort, oignon, ciboule, ciboulette, genièvre, thym, laurier, romarin) et assez peu de sel. Consommez encore de bonnes quantités de légumes cuits à la vapeur et de céréales complètes, mais aucun produit ou sousproduit animal. Pour fluidifier votre sang et stimuler votre circulation pensez aux algues et notamment aux laminaires et au varech vésiculeux. Sont aussi très efficaces :...

En Savoir Plus